Bienvenue sur le site web officiel de Cortevaix

Necrologie jacky sarrat

Evénements

Il n’y a pas d’évènement à venir.

Vous êtes artisan, producteur, professionnel? Vous avez un gîte ou chambre d’hôtes? Remplissez le formulaire pour référencer votre activité sur le site web communal

Activités professionnelles

Calendrier 2021-Collecte des déchets Cortevaix-Ameugny-Taizé

Décès de Monsieur Michel Commerçon

Souvenons nous de ...

Monsieur Michel COMMERÇON

décédé le 30 Décembre 2020 – 

Michel Commerçon

Michel COMMERCON est né le 8 janvier 1934 à Cortevaix, dans la maison de Mont de Léontine et Claudius, ses parents, auprès de ses grands-parents Marie et Léon. Il eut deux frères : Jean, son aîné, puis Daniel, le plus jeune, mort tragiquement d’une méningite à l’âge de 8 ans.

Les trois garçons vont à l’école de Mont qui comptabilisait alors une quarantaine d’enfants. Michel garda toute sa vie des souvenirs de son enfance et il contait souvent des anecdotes d’une époque où la guerre et l’après-guerre restaient un contexte prégnant.

Après l’école primaire il continue à la Prat’s de Cluny. Il aurait aimé poursuivre des études, ce qui ne fut pas possible car il fallait à l’époque commencer tôt la vie active quand la famille n’était pas riche… Il est resté toute sa vie attaché à l’Ecole de la République et à ses valeurs : elle devait être un ascenseur social. Pendant plusieurs années, il  a aussi encadré des formations d’apprentis en lycée professionnel et il aurait voulu voir revaloriser les métiers manuels.

Après 2 années de service militaire à Strasbourg, il crée sa propre entreprise de maçonnerie. En 1958, il épouse Suzanne Jusseau, née à Burnand et tous les deux s’installent à Cormatin. Quatre enfants, Marianne, Sylvie, Alain et Pascale naissent à la queue leu leu, de 1959 à 1962. La vie est très animée, route de la Chaume, où Michel construit sa maison de A à Z. C’est un homme costaud, un travailleur et aussi un épicurien, un citoyen militant, conseiller municipal, DDEN, pompier volontaire, un homme d’opinions, connu dans le canton pour ses idées de gauche (qui le conduisirent en 1974 à une candidature au Conseil général).

Le décès trop prématuré de Suzanne en 1997 est une grande peine pour lui, leurs 4 enfants et 9 petits enfants.

En 2014, un AVC entraîne une perte d’autonomie qui le conduit en EHPAD. La maladie neuro-dégénérative, décelée alors, le diminuera petit à petit jusqu’en décembre 2020.

Ses cendres et celles de son épouse Suzanne ont été inhumées au cimetière de Cortevaix le 12 janvier 2021.

(La maison des Commerçon, à l’entrée de Mont, est restée dans la famille, rachetée par Sylvie, une de ses filles, en 1985, quand la grand-mère Léontine dut aller s’établir à Cormatin, plus près de son fils et de sa belle-fille.)